La Démarche Ecologique

Un Engagement et une réflexion globale

 

Eco Rénovation

   

Une attention particuliètre a été portée au choix de matérieux locaux et peu gourmands en énergie grise.
Par exemple, le bois de l'ossature et de la charpente provient du Jura, la paille des murs d'un champ voisin, les briques récupérées de bâtiments à proximité...

Nous nous sommes appuyés sur les techniques des ossatures bois locales (colombage) pour rénover et agrandir l’existant.
Plusieurs techniques ont été utilisées selon les besoins : poteau-poutre et ossature légère porteuse dimensionnés à la taille des bottes de paille.
Les escaliers ont été réalisés sur place à partir de planches de douglas.

 
    Isolation
    Nous avons employé une combinaison de plusieurs types d'isolants selon les besoins :
- de la laine de chanvre pour les cloisons
- de la laine de bois pour l’isolation des murs extérieurs existants
- de la paille pour les nouveaux murs
- de la ouate de cellulose pour la toiture

Pour les sols très humides nous avons réalisé des dalles flottantes
 
    Energie
    Pour la production d'eau chaude sanitaire et le chauffage, nous avons fait le choix d'installer une chaudière mixte : bois bûche/granule et solaire.
Elle chauffe les deux bâtiments d'activités en utilisant le bois de notre forêt ou du bois local et nous laisse la souplesse des granules si nous devons nous absenter.
En intersaison pour le chauffage et en été pour l'eau chaude sanitaire le soleil suffit. Cette chaudière absorbe l’ensemble des besoins en eau chaude du lieu.
Pour respecter les normes BBC, deux VMC double flux ont été installées.
Et nous avons profité de la mise en place du parking pour installer un puits canadien hydraulique.
Nous minimisons nos besoins en ressources extérieures grâce au système et au soleil. 
 
    Eau
   

Nous avons installé une cuve de récupération d’eau de pluie qui dessert les toilettes, les lave-linge et une partie du jardin.
Elle est alimentée à partir de l’eau de pluie (gouttières* et drains) et d’une source intermittente.
Le surplus permet d'alimenter l’espace de baignade naturelle.
* Nous avons pris en compte les contraintes de construction liées au terrain argileux en laissant une partie de l'eau de pluie infiltrer les sols à proximité des murs.

Pour participer au fonctionnement naturel du cycle de l'eau :
- nous avons installé un assainissement en phyto-épuration qui traite toutes les eaux usées des deux bâtiments.
Il est de type collectif. L’intégralité des eaux est filtrée et épurée par des plantes, puis est rejetée en rejoignant le circuit d'eau de pluie dans la mare aux canards pour terminer son cycle. 
- nous avons réhabilité les "fontaines", les résurgences du plateau, pour recréer des mares et des ruisseaux sur l’ensemble du terrain.

 
    Electricité
    Nous avons prévu deux circuits séparés afin de pouvoir, dans l’avenir, utiliser l’énergie solaire pour les éléments d’éclairage et de première nécessité. 
Nous utilisons uniquement des éclairages à LED et avons été vigilants sur la consommation des matériels électriques.
Un système de domotique permet de contrôler notre consommation et de réguler automatiquement les dispositifs.
     
  Transport
    Nous avons fait le choix d'opter pour une voiture électrique pour les petits trajets.
Le lieu est équipé de deux prises de recharge renforcées (16A) et nous envisageons suivant la demande d'installer une borne de recharge rapide qui sera étroitement liée à l'installation de panneaux solaires. 
     
  Déchets
   

Le tri sélectif sur la commune est volontaire (il n'y a pas de ramassage). Nous avons mis en place deux points de collectes sur le lieu avec plusieurs bacs pour la récupération des déchets recyclables, du compost et du reste. Nous profitons de nos déplacements pour les emmener dans les points de collectes. 

L’herbe de tonte autour des bâtiments, après sa décomposition, est utilisée dans un compost pour amender le jardin.
Pour préserver son équilibre, nous alimentons aussi avec des coupes d’arbres, des branches, des végétaux de la phytoépuration et de l’espace de baignade, et avec les déjections des poules et des équidés.

     
ProduitsPeinture   Finitions
    Tous les murs intérieurs, sont en fermacell gardant ainsi la respirabilité de la maison en répondant aussi aux normes incendie.
Nous avons utilisé des produits écologiques ou à faible émissivité pour les peintures, les lasures, en faisant attention de prendre des peintures microporeuses compatibles avec la respirabilité du bâtiment.
Les crépis des façades ont été faits avec du sable, de la chaux et des pigments naturels.
     
  Gestion des Espaces Verts
    Notre âne et notre poney entretiennent le verger, et les vaches de l'agriculteur du village une autre partie des prairies.
Nous n'utilisons aucun pesticide, insecticide ou produit au jardin. Les massifs sont paillés ou recouverts de toile de jute biodégradable.
Les chemins sont empierrés et joliment recouverts d'une petite couche d'herbe et de fleurs.
     
  Les Achats
   

Pour l'alimentation, nous privilégions l'achat de produits locaux.
Le miel provient de notre rucher, les confitures des fruits de notre verger, les oeufs de nos poules.
Nous travaillons :
PuceFeuille2 avec les maraîchers bio locaux pour les légumes, les fruits de saison en attendant d'installer un espace de maraîchage sur le domaine
PuceFeuille2 avec les fromagers locaux
PuceFeuille2 avec le paysan boulanger du village qui produit ses céréales, ses farines
PuceFeuille2 avec le glacier artisanal bio vegan

Produits proposés à la vente : Glaces, Miel et Confitures

     
 Biodiversite   Biodiversité
   

Afin de contribuer au maintien de la biodiversité vous pourrez observer sur le lieu :
des hotels à insectes, des nichoirs, des fleurs mellifères, plusieurs mares, un grand verger, une forêt, des corridors écologiques préservés, des haies avec différentes variétées et bientôt un jardin forêt

 

** Découvrez l'HISTORIQUE de l'ECOLIEU et de la RÉNOVATION avec quelques PHOTOS DES TRAVAUX **